Grèce, deuxième partie : Athènes

Retour sur Athène donc. On a presque immédiatement regretté d’avoir décider d’y passer aussi longtemps. Déjà, si notre Air Bnb était correct et pas cher, il était aussi extrêmement sombre, il donnait sur un gros boulevard très bruyant jusqu’à 2h du matin et qui repartait de plus belle à 5h, et surtout, il se trouvait dans une zone que je qualifierait de « craignos ».

Exemple pour montrer que j’en rajoute pas des caisses : le premier soir, qui était aussi le dernier soir avec Sophie puisqu’elle repartait le lendemain, nous avons décidé d’aller boire un verre. Après une petite balade et un repas, nous nous sommes assises à la terrasse d’un bar pas très loin de chez nous. La serveuse se comportait très bizarrement, mais comme aucune d’entre nous ne parle un mot de grec, cette information a été classé sans suite… jusqu’à ce que tout d’un coup, la vieille dame assise derrière nous avec son mari se mette à hurler, quelques secondes avant que des poubelles explosent et prennent feu aux deux extrémités de la rue et que cette même rue se retrouve soudainement remplie d’hommes avec des cagoules noires et des symboles antifascistes partout. C’est arrivé tellement rapidement qu’on a toutes réagit à l’instinct : on s’est levées d’un bond et on a tracé jusqu’à chez nous. Heureusement la propriétaire du Air Bnb nous avait expliqué qu’il y avait beaucoup de batailles entre les antifascistes et ce qui leur tient lieu de CRS, sinon je pense que j’aurais vraiment eu peur. Toujours est-il qu’après on se sentait moyennement rassurées de rentrer la nuit toutes seules.

20170924_104234.jpg
Défilé le dimanche de la garde. Photo prise par Anaëlle, la seule personne ayant une taille suffisante pour voir autre chose qu’un tas de dos de touristes

C’est d’ailleurs quelques chose qui nous a choquées à Athènes : la rue est aux hommes. Après la tombée de la nuit, entre 19 et 20h, plus une seule femme dans les rues, si ce n’est des prostituées. Par contre les groupes d’hommes en train de boire sont absolument partout. L’ambiance est assez oppressante pour une groupe de fille… surtout qu’ils ne se gênent pas pour siffler/faire des bruits immondes/faire des commentaires en grec ou en anglais sur notre passage. Résultat, nous avons trouvé notre séjour à Athènes un brin stressant pour des vacances.

Mais nous avons quand même pu visiter plein de truc, surtout que le dimanche nous avons eu la chance d’arriver en plein dans les journées européenne du patrimoine, et donc entrer dans un tas de monuments gratuitement là où on aurait dû payer en temps normal. Nous avons donc essayer de faire le plus de trucs possible en une journée, et à la fin, nous étions toutes bien claquées ! Nous avons pu visiter un musée des bains, qui consistait en une suite de pièces vides, un champs de ruine dont nous ne savons absolument rien puisque toutes les explications étaient en grec ou en anglais avec des termes d’architecture beaucoup trop précis pour nous intéresser, mais surtout, l’Acropole!

IMG_20170924_183256.jpg

Nous avons attendu la fin de la journée pour éviter le gros des troupes et le soleil brûlant. Il y avait toujours beaucoup de monde, mais en voyant toutes les personnes qui repartaient, ça aurait pu être pire! L’acropole c’est très beau, et ça donne une vue incroyable sur Athènes, mais le problème est le même qu’ailleurs : pas une explication de ce que l’on voit, et ça devient assez frustrant assez rapidement. Toutes les explications (en anglais) étaient sur les techniques de conservation et de restauration, mais rien sur le pourquoi du comment de la fonction des temples par exemple. Pas que la conservation du machin ne m’intéresse pas hein! mais je n’y comprend rien, et je décroche assez vite si je ne sais même pas ce que l’on essaie de conserver !

IMG_20170924_175823.jpg

En fait les explications sur ça étaient principalement au musée de l’acropole, au pied de la colline, que nous avons visité le dernier jour. Pareil, pas la moindre explication dans d’autres langues que le grec et l’anglais, et toujours avec un vocabulaire extrêmement précis. Donc si vous n’avez pas un diplôme d’archéologie en anglais, vous allez sûrement décrocher assez rapidement. Donc mon conseil serait celui-ci : allez à l’Acropole, parce que c’est beau et que c’est incroyable que ça soit arriver à notre époque comme ça, mais renseignez-vous avant, histoire de savoir ce que vous regardez !

dav

Le lendemain nous avons monté une autre montagne, parce que le problème c’est que quand on est sur l’Acropole, l’Acropole n’est pas dans le paysage! Ça nous a fait une belle balade, avec une autre belle vue à la clé (photo en tête d’article).

20170925_153816.jpg

Puis on est redescendues de l’autre côté de la montagne pour aller manger une barbe à papa dans le joli parc derrière le parlement. 20170925_173028

L’avant dernier jour de notre séjour, nous étions toutes les 3 une peu déprimées par Athènes, nous avons donc décidé de faire une pause et d’aller à la plage à Egine, une des îles en face d’Athènes. Il faut environ 1h en ferry pour y arriver, et seulement 2h de marche en bordure de route pour finalement trouver une plage! Nous avons pu profiter d’un peu de calme et d’une mer parfaitement lisse, où j’ai quand même bu la tasse à cause d’une VTPV (vraiment très petite vague). Regarder les bateaux passer sur nos transats en buvant des jus de fruits frais, c’est ça le bonheur!

20170926_155702.jpg

Il a bien fallu abandonner notre morceau de paradis pour revenir à Athènes puis reprendre nos avions respectifs et retourner à la vie normale. Il me reste quelques jours à Bristol maintenant. J’ai beaucoup de chose à faire, entre les personnes à voir, les sacs à faire, les meubles à vendre, les papiers à demander… C’est stressant et fatiguant, mais j’attends avec impatience la suite du voyage!

J’ai juste une question : comment on dit au revoir à des personnes qu’on ne reverra certainement jamais de sa vie?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s