Tom Cox, Franck Krebs

Quand je suis retournée chez mes parents en Bourgonie il y a un mois environ, j’en ai profité pour faire des réserves de livres à (re)lire. Je me suis donc pété le dos pour rapporter tout ça en train chez moi, et il a fallu que je fasse une liste pour décider dans quel sens j’allais lire tout ça (le premier qui me dit « de droite à gauche »…).

J’ai donc commencé par la série Tom Cox, de Franck Krebs. Une petite série, puisqu’il y a seulement… 8 tomes ! Bon, j’exagère, les tomes sont assez courts et c’est écrit pas franchement petit, donc ça se lit vite.

Couvertures-Tom-Cox

La série raconte l’histoire de Tom, un jeune garçon normal, sur qui retombent des pouvoirs magiques sans limite et la charge dérisoire de sauver le monde contre Mordom Horpilleur, le terrible mage des ténèbres. Là vous devez être en train de penser « oui bon, c’est Harry Potter en français et avec un nom de méchant encore plus ridicule que Voldemort ». Et bien oui… et non. Alors oui, le postulat de base (un ado lancé tout seul en face d’un horrible méchant beaucou plus fort que lui) est le même mais le reste de l’histoire n’a rien à voir.

Tom Cox ne va jamais dans une école de magie, d’ailleurs il est presque le seul apprenti sorcier de l’histoire. Ensuite, la façon de monter en grade ne consiste pas en des examens de magie, mais en des voyages dans le temps : pour apprendre la magie, Tom doit passer les portes qui l’emmènent dans différentes époques et différents pays, où il est chargé d’une mission qu’il doit accomplir avant de pouvoir rentrer chez lui. Il est accompagné par son aiglon et après quelques tomes par Pat, une adolescente de son collège.

Évidemment, son apprentissage devient vite laborieux, étant donné que Mordom essaie de le tuer 3 fois par tomes, puis qu’il condamne les portes, kidnappe ses parents et met les différents mondes à feu et à sang… Pas très sympa le génie du mal.

Donc oui, Tom Cox est un sorcier, mais ce n’est pas Harry Potter. Le style d’écriture est d’ailleurs beaucoup plus simple, et la série vise un public plus jeune (parce que bon, la fin de Harry Potter quand tu as 10 ans, c’est un peu dur  quand même).

J’ai bien aimé me replonger dans cette série, qui commence de façon assez fraîche pour devenir de plus en plus noire. Cependant, je ne me souvenais plus de la fin, mais plus j’avançais plus un mauvais présentiment m’accablais. Et effectivement, j’ai une nouvelle fois été déçue par la fin… On dirait un peu que l’auteur a voulu boucler ses livres un peu trop vite, ou en le moins de pages possibles ou sans vouloir faire peur, je ne sais pas… Tom est amené à prendre une décision qui change tout, et 3 pages plus loin le livre se termine. Il n’y a pas de justifications, on ne suit pas les personnages secondaires, on n’a pas de début de réponses à se mettre sous la dent. C’est assez dommage, parce qu’on fini une longue série, on s’attache aux personnages, et pouf, plus rien…

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s