Le livre des Etoiles, Erik L’Homme

L’avantage avec les livres pour ados, c’est que ça se lit vite. Du coup on peut faire plein de chroniques sans trop souffrir, et c’est chouette.

livretoiles

J’ai fini ce weekend de relire la trilogie du Livre des Etoiles, d’Erik L’Homme. Oui je lisais tout le temps des trilogies quand j’étais jeune et fringuante. Trois tomes donc :

– Quadehar le sorcier

– Le seigneur Sha

– Le visage de l’Ombre

Le livre des Etoiles se déroule au pays d’Ys, un petit morceau de la Bretagne qui s’est détaché de la côte il y a longtemps, et qui est resté coincé entre deux univers, le monde Certain (le nôtre), et le monde Incertain, un monde dangereux et peuplé de monstres. C’est un pays assez sympa, sans voitures, mais avec des chevaliers, des sorciers et des korrigans. Le voyage entre les mondes est possible grâce à des portes que seuls les sorciers peuvent ouvrir.

Guillemot est un jeune garçon ordinaire (comme dans tous les autres romans), brutalisé par une bande de brutes au collège, et qui espère devenir chevalier quand il sera grand. Il vit seul avec sa mère car son père est un renonçant : il a décidé de s’exiler dans le monde certain.

La vie se déroule tranquillement jusqu’au jour où il découvre qu’il a de grandes aptitudes pour la magie, et qu’il accepte de suivre l’apprentissage de la Guilde. Celle-ci protège le pays des attaques magiques de l’Ombre, le terrible sorcier du monde incertain qui vient régulièrement à Ys tuer tout un tas de gens.

Guillemot apprend avec son maître, Quadehar, à se servir des graphèmes, une sorte d’alphabet de signes qui permettent d’accéder au Wyrd, la toile d’énergie qui relie toutes choses.

Quand Agathe, la fille qui le brutalisait au collège, est kidnappée sous ses yeux, Guillemot est mis en sécurité dans un monastère de la Guilde. Il y apprend qu’il était la véritable cible de cet enlèvement, probablement mis en place par l’Ombre. Il  n’hésite pas longtemps, et part avec ses amis dans le monde Incertain pour la retrouver, mais ils sont séparés pendant le passage de la porte…

Donc est-ce que c’est bien ? Oui, toujours autant ! Comme ce dont je me souvenais, le deuxième tome est moins bien que le premier : il prépare le troisième, mais du coup il ne se passe pas grand chose et on le fini en étant un peu sur sa faim. Cependant la trilogie en entier est cohérente, agréable à lire, les personnages sont sympa (même si les adultes sont un peu lents à la détente), et l’univers est travaillé.

J’ai adoré me replonger dans ces livres que j’ai dû lire une bonne dizaine de fois pendant mon collège / lycée. Je me souviens même que j’essayais de faire marcher des graphèmes… Bon, ça n’a jamais marché malheureusement, mais je ne perds pas espoir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s